samedi 27 février 2016

La médicalisation des universités

http://www.the-american-interest.com/2008/09/01/medicate-u/

" After all, taking a pill is easy; liberal education is hard. If universities see themselves merely as an adjunct of commercial society, then it is consistent with this view to accept as a given the narrow careerism in which their students feel trapped. It follows that the misery of being an 18-year-old whose future has already been mapped out by others should be interpreted as a medical fact and alleviated accordingly. It also happens to please the risk managers. But the point of college is not to alleviate unhappiness. The point is to exploit it, directing it toward those difficult studies that humanize us."

L'histoire des Roms de Slovaquie

J'ai découvert les Roms à Timisoara lors d'un séjour dans le cadre d'échanges universitaires après la chute du régime  Ceaușescu.

Ils habitaient un quartier proche de la place de l'opéra et étaient très agressifs en faisant la manche.

Je viens de tomber par hasard sur cet article :

http://www.dorffer-patrick.com/article-les-roms-et-leur-historique-56631563.html

Il confirme ce que m'avaient dit par ailleurs des collègues roumains.

P.S.

Je me souviens du faux grossier de l'hôpital de Timisoara, vu en direct à la télé. Pourtant il apparaissait à l'écran que ces cadavres étaient dans un étonnant état. Je me souviens avoir manifesté mon étonnement.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_charniers_de_Timi%C8%99oara
https://www.monde-diplomatique.fr/1990/03/RAMONET/18658

""Timisoara représente le point extrême de ce procès, qui mérite de donner son nom au nouveau cours de la politique mondiale. Une police secrète, qui avait conspiré contre soi-même pour renverser le vieux régime à spectacle concentré, et une télévision, qui mettait à nu sans fausse pudeur la fonction politique réelle des médias, ont réussi à accomplir ce que même le nazisme n’avait osé imaginer - faire coïncider en un seul événement monstrueux Auschwitz et l’incendie du Reichstag.
Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des cadavres à peine enterrés ou alignés sur les tables des morgues, ont été exhumés en vitesse et torturés pour simuler devant les caméras le génocide qui devait légitimer le nouveau régime. 
Ce que le monde entier voyait en direct sur les écrans de télévision comme la vérité vraie, était la non-vérité absolue et bien que la falsification ait paru par moments évidente, elle fut authentifiée cependant comme vraie par le système mondial des médias pour qu’il soit clair que le vrai, désormais, n’était qu’un moment dans le mouvement nécessaire du faux."
Une affaire que les médias ne citent pas souvent !



" Le gâchis français, 40 ans de mensonges économiques"

Jean-Marc Daniel,

Talandier

Ce livre est une histoire des décisions économiques de 1974 à 2015 en France (et aussi en Europe).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Daniel

Eloge du carburateur : essai sur le sens et la valeur du travail

Éloge du carburateur

Présentation de l'éditeur


« La génération actuelle de révolutionnaires du management considère l’éthos artisanal comme un obstacle à éliminer. On lui préfère de loin l’exemple du consultant en gestion, vibrionnant d’une tâche à l’autre et fier de ne posséder aucune expertise spécifique. Tout comme le consommateur idéal, le consultant en gestion projette une image de liberté triomphante au regard de laquelle les métiers manuels passent volontiers pour misérables et étriqués. Imaginez à côté le plombier accroupi sous l’évier, la raie des fesses à l’air. »

Matthew B. Crawford était un brillant universitaire, bien payé pour travailler dans un think tank à Washington. Au bout de quelques mois, déprimé, il démissionne pour ouvrir… un atelier de réparation de motos. À partir du récit de son étonnante reconversion, il livre dans cet ouvrage intelligent et drôle une réflexion particulièrement fine sur le sens et la valeur du travail dans les sociétés occidentales.
Mêlant anecdotes, récit, et réflexions philosophiques et sociologiques, il montre que ce « travail intellectuel », dont on nous rebat les oreilles, se révèle pauvre et déresponsabilisant. À l’inverse, il restitue l’expérience de ceux qui, comme lui, s’emploient à fabriquer ou réparer des objets – dans un monde où l’on ne sait plus qu’acheter, jeter et remplacer. Le travail manuel peut même se révéler beaucoup plus captivant d’un point de vue intellectuel que tous les nouveaux emplois de l’« économie du savoir ».


Matthew B. Crawford

Mathew B. Crawford est philosophe et réparateur de motos (ou réparateur de motos et philosophe). Il vit à Richmond, en Virginie.

Publications du même auteur

Barnes & Noble         Indiebound      Amazon  International Editions

http://www.matthewbcrawford.com/new-page-1-1-2/

"Matthew B. Crawford attended Berkeley High and the University of California at Santa Barbara, where he majored in physics. Later he earned a Ph.D. in political philosophy from the University of Chicago, specializing in ancient political thought. Currently he is a senior fellow at the University of Virginia’s Institute for Advanced Studies in Culture, and also fabricates parts for custom motorcycles in Richmond, Virginia."


Le blasphème, 2008

Je retrouve sur un de mes blogs ce billet de 2008 pour mes étudiants :

Droit ...ailleurs

"Sayed Parwez Kambakhsh, 24 ans, étudiant en journalisme à Balkh, dans le nord du pays. Accusé de blasphème pour avoir fait circuler un article critique de la polygamie, écrit par un Iranien exilé et trouvé sur Internet, "Les versets coraniques qui discriminent les femmes", il a été condamné à mort fin janvier. Il a droit à deux niveaux d'appel."
Sylvie Kauffmann, Lettre d'Asie, dans Le Monde de ce jour, page 30

Questions :
  • le crime de blasphème existe-t-il en droit français ?
  • a-t-il existé depuis 1789 ?
  • en France, y-a-t-il deux niveaux d'appel pour les crimes ?

Histoire de l'informatique (les bases de données)

Nous publions ici un billet de 2008 paru sur un autre de nos blogs

Histoire de l'informatique (les bases de données)

  • Les fichiers (files en anglais):
Exemple : à la bibliothèque de l'iut nous avions trois fichiers : Titres, Auteurs, Matières. Ils étaient composés des mêmes enregistrements physiques (des cartons).
Mais l'un servait à répondre à la question "quelles sont les informations sur tel titre ? On pouvait avoir plusieurs exemplaires d'un même titre..."
L'autre à répondre à la question "quels sont les livres du fonds de la bibliothèque qui ont tels auteurs ?
...

On peut dire que chaque fichier implantait un chemin (file ... une file... voir définition d'un chemin, une suite) d'accès aux données.
Exemple :
Fichier Auteurs = (auteur (titre, matière (livre)))
Critiques :
- redondance des données
- non séparation entre structure de données et structure des programmes ...
D'où l'introduction du concept de base de données.
Une base de données est une relation, un ensemble de n-uplets. Mais dire cela, il a fallu longtemps aux informaticiens (à beaucoup d'informaticiens) pour oser le dire.
  • Le modèle hiérarchique de base de données. L'archétype fut IMS(avec le langage DL/1, Data language Oned'IBM, 1966D'aucuns expliquaient que le "monde était hiérarchique". Meyeret Baudouin s'en sont moqué dans leur livre Méthodes de programmation (Eyrolles)
Mais il fut un peu dépurifié (j'invente des termes, en informatique, on aime bien) avec des fils logiques et autres ficelles qui annonçaient ....
  • Le modèle réseau de Charles Bachman, Prix Turing 1973 avecIDS (qui était distribué en France par Bull) puis IDMS. Les diagrammes de Bachman permettait de modéliser. Un "set" était représenté par une flèche. En fait, l'inverse de la flèche était une fonction (mais chut, ça c'est de la mathématique de mat sup(maternelle supérieure i.e. grande section). Les sets (des ensembles de couples en fait) étaient implantés par des anneaux. En on les parcourait avec des ordres comme nextfirstlast ...On pouvait aussi les trier. Bachman intitula son discours de réception du Prix Turing : le programmeur naviguant. Le "monde était maintenant un réseau".
  • Enfin, ouf... Codd publia en 1970 son article "A Relational Modelof Data...". Il dut se bagarrer au sein d'IBM qui vendait IMS. On lui a dit "c'est de la théorie". Codd répondit "la bombe atomique c'est aussi de la théorie"... En1981, il obtenait le Prix Turing.
Notons qu'en 1974 J.RAbrial publiait son article "Data Semantics". C'était les débuts de Z. B allait naître dans les années 80.
P. Chen a publié son papier sur le "modèle Entité Association" en 1976. Ce n'allait pas éclaircir les choses. Mais introduire des années deboxologie et de confusions. Et de blablaware.
J.DWarnier (de Bull) a publié LCS à la fin des années 60 . Il faisait du "modèle relationnel" avec du vocabulaire de maths français (au lieu de parler de fonction totale, il parlait d'application.) Il proposait en plus une structuration en utilisant les concepts de client et de fournisseur.
Aujourd'hui, 38 ans après, les étudiants pensent que Maille Est-Ce Cul Elle c'est le fin du fin de l'informatique... Comme quoi la théorie des ensembles et des relations ....
  • Puis il y a eu les BDD (Bases de Données Déductives), à ne pas confondre avec les BDD (Binary Decision Diagrams) utilisés par les model-checkers (voir notre module Spec2). Une base de données, ensemble de n-uplets. Un n-uplet est une proposition. En Prolog, on dit "un fait". De faits, on peut déduire via des règles, d'autres faits. Par exemple du fait que a est père de b et du fait que b est père de c, on peut déduire que a est grand père de c. Il n'est pas alors besoin de stocker ce dernier fait. Il est déductible. On pourrait le "déduire" en utilisant un algo. MaisAlain Colmerauer a eu l'idée d'utiliser une méthode de logique (merci Robinson, voir votre cours de logique) pour faire cette déduction. Le programmeur n'a rien à écrire. On coupla donc des bases de données à Prolog. Mais finalement ...voir aujourd'hui
  • Puis bien sûr, on ne pouvait manquer "les BDO" bases de données objet. Le problème c'est qu'on n'a jamais eu une théorie au point.... Et qu'en est-il aujourd'hui des BDO. La France avait pourtant bien investi avec son système O2.

Et ensuite on nous a dit HTML c'est le langage ultime ! Et pourquoi pasl'ASCII ? On retrouve "le modèle hiérarchique". On recommence ... Mais petit à petit on va arriver au relationnel. Je vous le dis, observez bien.

Bof, bof, bof. En informatique ce qui a été publié il y a plus de 5 ans c'est nul. Alors chercheurs, un conseil, recopiez les vieux articles et surtout mettez du virtuel partout. Virtualisation est le terme à la mode chez lesDSI.


P.S.

Les mots à la mode en informatique (histoire)
  • Structuré
  • Relationnel
  • Objet
et maintenant Virtuel

"Nous l’avons inventé pour faire accepter notre volonté d’exploiter les pays placés dans notre zone d’influence "

" La mondialisation n’est pas un concept sérieux. Nous l’avons inventé pour faire accepter notre volonté d’exploiter les pays placés dans notre zone d’influence " (J. K. Galbraith, illustre économiste).

http://informatiqueetorganisationsociale.blogspot.fr/2008/03/le-coup-de-gueule-de-claude-hagge.html

Citations de Prix Turing (le "Nobel" de l'informatique)

http://informatiqueetorganisationsociale.blogspot.fr/2008/04/citations-de-prix-turing-pour.html

vendredi 26 février 2016

Il faut « rompre avec le jargon et « la langue de bois » propres à certains milieux du management et de la formation »

Le Figaro

Enfin ! ça fait bien longtemps que je dis la même chose à des collègues qui enseignent cet enfumage dans des établissements qu'on dit "universitaires". Peut-être que maintenant je serais écouté. Ce qui est terrible c'est quand ce discours nul (et quand il s'agissait de reprendre des termes techniques de l'informatique auxquels ils ne comprenait rien, ils étaient fort en pipeautique et zéphologie)  est dans la bouche de gens qui se disent "de gauche". Malheureusement des milliers d'étudiants ont subi ces discours NAC. Et se sont retrouvés dans les entreprises...ou au chômage. De grandes écoles d'ingénieurs ont remplacé des enseignements scientifiques et techniques par ces discours. Même les IUT se sont mis au niveau, le fameux niveau.





Du même auteur sur l'école :

jeudi 25 février 2016

The BBC micro:bit

Chez nos cousins anglais :

The BBC has unveiled the BBC micro:bit, a pocket-sized codeable computer with motion detection, a built-in compass and Bluetooth technology, which is to be given free to every child in year 7 or equivalent across the UK (11-13 ans)

https://www.microbit.co.uk/

http://www.bbc.co.uk/programmes/articles/4hVG2Br1W1LKCmw8nSm9WnQ/the-bbc-micro-bit



A collaboration between 29 partners, the micro:bit is the BBC's most ambitious education initiative in 30 years, with an ambition to inspire digital creativity and develop a new generation of tech pioneers.

“We happily give children paint brushes when they’re young, with no experience - it should be exactly the same with technology," Sinead Rocks, Head of BBC Learning said.

dimanche 21 février 2016

La boxologie illustrée


On vous dira qu' un schéma relationnel n-aire (selon le "modèle relationnel" de Codd) est "Logique" (ou encore du niveau logique.) alors que, lorsqu'on utilise des rectangles, nous aurions un schéma "conceptuel" (ou encore du niveau conceptuel).
Etudiant dans un IUT informatique, vous avez suivi des cours de logique, vous avez eu un enseignement de spécification formelle en B. Alors, exercez votre esprit critique en face de tels discours.
En quoi une des représentations serait logique et l'autre conceptuelle ?
Nous allons vous montrer une "conceptualisation" ( !!!) en oeuvre.
Algorithme de conceptualisation :
 
1) Vous étirez les parenthèses  jusqu'à leur donner la forme d'un rectangle
2) Avec un segment de droite, vous dessinez un bandeau rectangulaire en haut du rectangle
3) Vous faites migrer (tiens, coco c'est chic ce terme, pourquoi pas "délocaliser" ou "externaliser" et même "outsourcer") le nom de la relation n-aire dans le bandeau.
4) Vous écrivez les noms des constituants de la relation les uns sous les autres.
Et vous voilà avec un schéma conceptuel.
Finalement, conceptualiser c'est facile.
Bon, me direz-vous, là, c'est simple. Vous n'avez pas d' "Association" (au fait, quelle différence "conceptuelle" entre "association" et "relation" ? à moins de donner pour la première une définition en blablaware et pour la seconde une définition mathématique), avec les associations il y a un algorithme plus compliqué.
Mais ça ne change rien à ce que nous voulons dire : la notion d'ensemble et de relation est parfaitement conceptuelle. Et la "mise en boîte" n'est pas conceptualisation !
Exercice : "déconceptualisez" ou "logicisez" le "schéma conceptuel".
*
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 

Mieux que l'homéopathie, l'anneau minceur qui se porte au gros orteil

Tous les vendeurs ne payent pas Google pour ne pas rater leur cible !

Je reçois ceci :

"Vous souhaitez mincir rapidement et sans effort ? Connaissez-vous les fabuleux anneaux minceur coupe-faim ? Il s'agit d'un bijou de pied très discret muni de plusieurs aimants magnétiques spécialement conçus pourdiminuer la sensation de faim et les fringales. Essayez donc et vous serez vraiment surpris(e) !"
Technologie asiatique.
 
 
Elaborés en Asie grâce à un savoir faire ancestral, ces anneaux se portent très facilement sur les gros orteils, en toute discrétion. Outre l'effet "coupe-faim", les anneaux minceur réduisent la graisse sur le corps en augmentant naturellement le métabolisme.

"Les mérites ou les démérites de ce jour sont multipliés par 10 millions"

On nous écrit :

"Le week-end du 21 et 22 mai est chargé en spiritualité puisque le samedi 21 mai correspond au Saga Dawa Dutchen qui est le jour de l'Eveil du Bouddha à Bodhgaya (justement) et le jour de son Parinirvana. Les mérites ou les démérites de ce jour sont multipliés par 10 millions."

Il vous faudra attendre 3 mois. Je sais c'est long trois mois.

J'ai une question qui me travaille. S'agit-il d'obtenir des millions de mérites ou s'agit-il d'obtenir que chacun de vos mérites soit "multiplié" par 10 millions ? Et que peut bien dire la multiplication d'un mérite. Un mérite 10 millions de fois plus méritant ?

Ah que la mathématique est belle quand elle est entre des mains de sages !

Vive le siècle des lumières !

De Guillaume d'Occam à Guillaume de Baskerville d'Umberto Ecco

https://www.youtube.com/watch?v=JsE8BTUl0ls

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_d%27Ockham

L'un des personnages du Nom de la rose d'Umberto Eco, le moine franciscain Guillaume de Baskerville est, de l'aveu même d'Eco, un clin d'œil à Guillaume d'Ockham. Premier jour, vêpres : « il ne faut pas multiplier les explications et les causes sans qu'on en ait une stricte nécessité. »

(Entia non sunt multiplicanda praeter necessitatem).

Les entités ne sont pas à multiplier au-delà du nécessaire

Guillaume d'Occam et l'informatique :
http://lefenetrou.blogspot.fr/2014/01/jacques-arsac-est-decede.html

Le langage Occam :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Occam_(langage)

samedi 20 février 2016

Umberto Eco, mes souvenirs

Nous venons d'apprendre le décès d'Umberto Eco.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Umberto_Eco

http://www.umbertoeco.com/en/

Dans mon livre "Le modèle relationnel binaire" (Eyrolles) j'ai modifié le texte d'Umberto Eco sur la bibliothèque extrait de son roman "Le nom de la rose" et j'en ai fait un exercice de modélisation.

J'en ai prévenu Umberto Eco qui m'a gentiment répondu. Plus tard, je l'ai aussi contacté pour lui proposer une intervention à la conférence à Nantes sur Pierre Abélard à l'aube des universités.

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=2










Je vous invite à lire cette belle citation d'U. Eco sur un blog ami :







mercredi 17 février 2016

Léandre Pourcelot

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9andre_Pourcelot

Je découvre cette personnalité par mon ami Christian et suite au "doodle" de Google ce jour sur René Laennec. Il faut dire que même France-Culture passe plus de temps pour nous parler du décès de Bowie ou des dernières frasques de tel footballeur ou "politique", que  de savants.

"Avec Olivier, né en novembre 1974 nous avons bénéficié des premiers enregistrements du rythme cardiaque fœtal par effet Doppler avec enregistrement des courbes de vitesse à partir d'un appareillage mis au point par un de mes collègues (Léandre Pourcelot). Celui-là même qui mit au point le premier échographe à balayage électronique mondial nettement plus pratique que le balayage manuel."

Google fête Laennec


Google consacre aujourd'hui un Doodle à Laennec (le nom de l'hôpital nord de Nantes), né un 17 février

Image for the news result
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9-Th%C3%A9ophile-Hyacinthe_Laennec

Ce qui me rappelle la trompette de ma mère.

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2015/12/12/je-me-souviens-de-la-trompette-dadolphe-pinard/

mardi 16 février 2016

" Ainsi, ce gouvernement sera passible d’un double meurtre "

" Je crains hélas qu’une nouvelle fois le Ministère ne botte en touche, ne fasse strictement rien, aux fins de ne pas effaroucher les organisations étudiantes. 14 ans de lâcheté politique ; il est urgent, se dira-t-il, de porter le délai à 15 ans, d’attendre les prochaines législatives. Ainsi, ce gouvernement sera passible d’un double meurtre : celui de l’assassinat des masters, celui de l’assassinat des universités publiques. Passible d’un double crime : il s’en fout ! "

source : https://histoiresduniversites.wordpress.com/2016/02/10/master-14-ans-de-lachete/

lundi 15 février 2016

Histoire d'eau :Louis XIV, Sénèque, Louis Armand, Pierre Laval, Giscard d'Estaing et Chateldon

"Châteldon est connue pour sa célèbre eau minérale naturellement gazéifiée. Elle fut la première eau minérale exploitée en France et la tradition veut qu'elle fut transportée par bonbonnes à la cour de Louis XIV à Versailles. Cette eau est renommée pour ses propriétés diurétiques et digestives, riche en potassium, sodium et fluor, Châteldon est une eau bicarbonatée. En France, on trouve l’eau de Châteldon dans les grands hôtels et restaurants, chez certains cavistes et dans des épiceries fines. Il est dit qu'en 1650, le premier médecin du roi, Guy-Crescent Fagon, vante les vertus de Châteldon auprès de Louis XIV. La phrase est restée dans les mémoires : « Les eaux de Châteldon guériront votre Majesté quelquefois, la soulageront souvent et la consoleront toujours. » Le marketing de la marque a d'ailleurs repris cette année sur l'étiquette de la bouteille. Mais en 1650, Fagon né en 1638 n'avait que 12 ans. Un historien local, Maurice Sarazin, dans un travail de recherche publié dans la revue Les Cahiers bourbonnais indique que les propriétés curatives de l'eau de Châteldon n'auraient été découvertes que vers 1770 par Jean-Baptiste Desbrest37. Originaire de la région, celui-ci publia un Traité des eaux minérales de Chateldon, de celles de Vichy et de Haute-Rive en 177837.
En 1931, Pierre Laval acheta le château de Châteldon à la famille Sénèque, et les eaux à la famille Debrest en 1933. Il s’employa à développer l’activité des sources au faible débit. L’eau était commercialisée sous l’appellation Sergentale et c'est Louis Armand alors ingénieur aux Mines de Clermont-Ferrand qui lui donna une autorisation d’exploiter. Les bouteilles à capsule jaune et verte étaient peu connues du public français. Grâce à son entregent, Pierre Laval réussira à la placer dans des lieux prestigieux37. Jacques Bardoux, grand-père de Valéry Giscard d'Estaing et administrateur de la Compagnie générale de navigationLaval place la Sergentale sur les transatlantiques français. On en boit aussi dans les trains, par un accord passé avec la Compagnie internationale des wagons-lits."
source (c'est la cas de le dire !) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teldon

" analfabète", une étymologie, une définition

" Prenons le mot analphabète. Il est issu des deux premières lettres grecques "alpha", "beta", précédées du préfixe privatif "an", d'où son sens originel "qui ne connaît pas les lettres " et donc qui ne sait pas écrire.
Mais si l'on doit l'écrire "analfabète", voilà qui change tout. Il faut revoir son étymologie et son sens. Je propose donc : Mot composé de l'ancien françois :
- Anal : qui a rapport à l'anus.
- Fa : quatrième note de la gamme.
- Bête : personne un peu sotte.
Le nouveau sens en découle naturellement :
analfabète, crétin qui fait de la musique avec son cul. "

J'ignore qui a écrit ce texte qu'on vient de m'adresser. S'il passe par ici, qu'il me prévienne que je rendre à César ce qui appartient à César.

http://lefenetrou.blogspot.fr/2016/02/le-petomane-une-descendante.html

http://lefenetrou.blogspot.fr/2016/02/sur-lorthographe-francaise.html

Michel Houellebecq nous parle des informaticiens

Avertissement :
J'ai utilisé l'étude suivante pour faire un copier-coller des citations.

http://www.s398759860.onlinehome.fr/sources/textes/texte_integral_comedie.htm


« Analyste-programmeur dans une société de services en informatique, mon salaire net atteint 2,5 fois le SMIC ; c'est déjà un joli pouvoir d'achat. »

« Ce fut le moment que choisit le théoricien pour me glisser que Lindon appartenait quand même à une autre génération de l'informatique. Il programmait sans réelle méthode, un peu à l'intuition ; il avait toujours eu du mal à s'adapter aux principes de l'analyse fonctionnelle ; les concepts de la méthode Merise étaient dans une large mesure restés pour lui lettre morte. Tous les programmes dont il était l'auteur avaient dû en fait être réécrits ; depuis deux ans on ne lui donnait plus grand-chose à faire, il était plus ou moins sur la touche. Ses qualités personnelles, ajouta-t-il avec chaleur, n'étaient nullement en cause. Simplement les choses évoluent, c'est normal. »

« Dans l'après-midi, je devais voir le chef du service " études informatiques ". Je ne sais vraiment pas pourquoi. Moi, en tout cas, je n'avais rien à lui dire.

J'ai attendu pendant une heure et demie dans un bureau vide, légèrement obscur. Je n'avais pas vraiment envie d'allumer, en partie par peur de signaler ma présence.

Avant de m'installer dans ce bureau, on m'avait remis un volumineux rapport intitulé Schéma directeur du plan informatique du ministère de l'Agriculture. Là non plus, je ne vois pas pourquoi. Ce document ne me concernait en rien. Il était consacré, si j'en crois l'introduction, à un " essai de prédéfinition de différents scenarii archétypaux, conçus dans une démarche cible - objectif ". Les objectifs, eux-mêmes " justifiables d'une analyse plus fine en termes de souhaitabilité ", étaient par exemple l'orientation de la politique d'aide aux agriculteurs, le développement d'un secteur para-agricole plus compétitif au niveau européen, le redressement de la balance commerciale dans le domaine des produits frais... Je feuilletai rapidement l'ouvrage, soulignant au crayon les phrases amusantes. Par exemple : " Le niveau stratégique consiste en la réalisation d'un système d'informations global construit par l'intégration de sous-systèmes hétérogènes distribués. " Ou bien : " Il apparaît urgent de valider un modèle relationnel canonique dans une dynamique organisationnelle débouchant à moyen terme sur une database orientée objet. " Enfin une secrétaire vint me prévenir que la réunion se prolongeait, et qu'il serait malheureusement impossible à son chef de me recevoir aujourd'hui.

Eh bien je suis reparti chez moi. Moi, du moment qu'on me paye, ha ha ha !..."

« Le second représentant du ministère est un homme d'âge moyen, avec un collier de barbe, comme les précepteurs sévères du Club des Cinq. Il semble exercer un grand ascendant sur Catherine Lechardoy, qui est assise à ses côtés. C'est un théoricien. Toutes ses interventions seront autant de rappels à l'ordre concernant l'importance de la méthodologie et, plus généralement, d'une réflexion préalable à l'action. En l'occurrence je ne vois pas pourquoi : le logiciel est déjà acheté, il n'y a plus besoin de réfléchir, mais je m'abstiens de le dire. Je sens immédiatement qu'il ne m'aime pas. Comment gagner son amour ? Je décide qu'à plusieurs reprises dans la matinée j'appuierai ses interventions avec une expression d'admiration un peu bête, comme s'il venait soudain de me révéler d'étonnantes perspectives, pleines de sagesse et d'ampleur. Il devrait normalement en conclure que je suis un garçon plein de bonne volonté, prêt à m'engager sous ses ordres dans la direction juste. »

« Il porte un splendide costume aux motifs rouges, jaunes et verts - on dirait un peu une tapisserie du Moyen Age. Il a aussi une pochette qui dépasse de sa veste, plutôt dans le style " voyage sur la planète Mars ", et une cravate assortie. Tout son habillement évoque le personnage du cadre commercial hyper-dynamique, ne manquant pas d'humour. Quant à moi je suis vêtu d'une parka matelassée et d'un gros pull style " week-end aux Hébrides ". J'imagine que dans le jeu de rôles qui est en train de se mettre en place je représenterai l'" homme système ", le technicien compétent mais un peu bourru, n'ayant pas le temps de s'occuper de son habillement, et foncièrement incapable de dialoguer avec l'utilisateur. Ça me convient parfaitement. Il a raison, nous formons une bonne équipe. »« Il porte un splendide costume aux motifs rouges, jaunes et verts - on dirait un peu une tapisserie du Moyen Age. Il a aussi une pochette qui dépasse de sa veste, plutôt dans le style " voyage sur la planète Mars ", et une cravate assortie. Tout son habillement évoque le personnage du cadre commercial hyper-dynamique, ne manquant pas d'humour. Quant à moi je suis vêtu d'une parka matelassée et d'un gros pull style " week-end aux Hébrides ". J'imagine que dans le jeu de rôles qui est en train de se mettre en place je représenterai l'" homme système ", le technicien compétent mais un peu bourru, n'ayant pas le temps de s'occuper de son habillement, et foncièrement incapable de dialoguer avec l'utilisateur. Ça me convient parfaitement. Il a raison, nous formons une bonne équipe. »

« Le quatrième représentant du ministère est une espèce de caricature du socialiste agricole : il porte des bottes et une parka, comme s'il revenait d'une expédition sur le terrain ; il a une grosse barbe et fume la pipe ; je n'aimerais pas être son fils. Devant lui sur la table il a ostensiblement posé un livre intitulé : La Fromagerie devant les techniques nouvelles. Je n'arrive pas à comprendre ce qu'il fait là, il ne connaît manifestement rien au sujet traité ; peut-être est-il un représentant de la base. Quoi qu'il en soit il semble s'être donné pour objectif de tendre l'atmosphère et de provoquer un conflit au moyen de remarques répétitives sur " l'inutilité de ces réunions qui n'aboutissent jamais à rien ", ou bien sur " ces logiciels choisis dans un bureau du ministère et qui ne correspondent jamais aux besoins réels des gars, sur le terrain. »


« Moi-même, j’étais absolument incompétent dans le domaine de la production industrielle. J’étais parfaitement adapté à l’âge de l’informatique, c’est-à-dire à rien. Valérie et Jean-Yves, comme moi, ne savaient utiliser que de l’information et des capitaux, ils les utilisaient de manière intelligente et compétitive, alors que je le faisais de manière plus routinière et fonctionnarisée. Mais aucun de nous trois, ni aucune personne que je connaisse, n’aurait été capable, en cas par exemple de blocus par une puissance étrangère, d’assurer un redémarrage de la production industrielle. Nous n’avions aucune notion sur la fonderie des métaux, l’usinage des pièces, le thermoformage des matières plastiques. Sans même parler d’objets plus récents, comme les fibres optiques ou les microprocesseurs. Nous vivions dans un monde composé d’objets dont la fabrication, les conditions de possibilité, le mode d’être nous étaient absolument étrangers. »

« L'espèce des penseurs de l'informatique, à laquelle appartenait Jean-Yves Fréhaut, est moins rare qu'on pourrait le croire. Dans chaque entreprise de taille moyenne on peut en trouver un, rarement deux. En outre la plupart des gens admettent vaguement que toute relation, en particulier toute relation humaine, se réduit à un échange d'information (si bien entendu on inclut dans le concept d'information les messages à caractère non neutre, c'est-à-dire gratifiant ou pénalisant). Dans ces conditions, un penseur de l'informatique aura tôt fait de se transformer en penseur de l'évolution sociale. Son discours sera souvent brillant, et de ce fait convaincant ; la dimension affective pourra même y être intégrée. »

« Nous étions je me souviens assis près de l'unité centrale. La climatisation émettait un léger bourdonnement. Il comparait en quelque sorte la société à un cerveau, et les individus à autant de cellules cérébrales, pour lesquelles il est en effet souhaitable d'établir un maximum d'interconnexions. Mais l'analogie s'arrêtait là. Car c'était un libéral, et il n'était guère partisan de ce qui est si nécessaire dans le cerveau : un projet d'unification.

Sa propre vie, je devais l'apprendre par la suite, était extrêmement fonctionnelle. Il habitait un studio dans le 15e arrondissement. Le chauffage était compris dans les charges. Il ne faisait guère qu'y dormir, car il travaillait en fait beaucoup - et souvent, en dehors des heures de travail, il lisait Micro-Systèmes. Les fameux degrés de liberté se résumaient, en ce qui le concerne, à choisir son dîner par Minitel (il était abonné à ce service, nouveau à l'époque, qui assurait une livraison de plats chauds à une heure extrêmement précise, et dans un délai relativement bref).

J’étais parfaitement adapté à l’âge de l’informatique, c’est-à-dire à rien.  Plateforme, p. 234


Tout mon travail d’informaticien consiste à multiplier les références, les recoupements, les critères de décision rationnelle. Ça n’a aucun sens. Ce monde a besoin de tout, sauf d’informations supplémentaires. Extension, p. 82

dimanche 14 février 2016

Ne manquez pas Donald Trump et sa trumpette

Ça décoiffe ! Trumpettistes, à vous de souffler.

http://trumpdonald.org/

Apprentissage profond, une conférence inaugurale au Collège de France

http://www.college-de-france.fr/site/yann-lecun/inaugural-lecture-2016-02-04-18h00.htm

On fête aujourd'hui l'amour du vélo ! On vous souhaite de faire du vélo à 104 ans

Je viens d'entendre sur France-Inter que deux dames jumelles de 104 ans ont dit que leur longévité vient du fait qu'elles font du vélo.

"Nous avons fait très longtemps de la gymnastique et énormément de vélo. Quasi quotidiennement", expliquent les deux sœurs."
http://www.sudouest.fr/2016/02/13/paulette-et-simone-ces-jumelles-francaises-ont-208-ans-a-elles-deux-2273108-4776.php

Toujours à 104 ans, Robert Marchand fête son anniversaire par 20 km à vélo avec les adhérents de son club.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Marchand_(cyclisme)

http://www.midilibre.fr/2015/11/28/104-ans-toujours-en-selle,1249331.php

La petite reine a bien mérité son nom !

Quelle invention merveilleuse ?


samedi 13 février 2016

La revue " L'Ordinateur Individuel"


La revue "O1 Informatique"


Une revue où j'ai écrit. Il y avait aussi un hebdomadaire.

La revue "Informatique et Gestion"




Une revue animée par Pierre Berger
Une revue où j'ai publié. Il y a bien longtemps !


Aristote se prononce sur la déchéance de nationalité

On m'écrit :

Aristote se prononce sur la déchéance de nationalité (je suis en train de
reprendre les premières pages de la Politique) :

"Celui qui est sans cité, naturellement et non par suite des
circonstances, est où un être dégradé ou un dieu. Il est comparable à
l'homme traité ignominieusement, comme le dit Homère. L'apatride est un
brandon de discorde, et on peut le comparer à une pièce isolée au jeu de
trictrac. [...]
L'homme est un animal politique à un degré supérieur par rapport à
l'abeille, et la nature ne fait rien en vain. L'homme qui est dans
l'incapacité d'être membre d'une communauté, ou qui n'en éprouve nullement
le besoin parce qu'il se suffit à lui-même, ne fait en rien partie de la
cité. Par conséquent, il est ou une bête brute, ou un dieu. L'homme séparé
de la loi et de la justice est le pire, le plus dangereux de tous les
animaux."

Mon maçon m'a dit

J'ai dû faire venir un maçon du fait de mal-façons dans une installation d'assainissement.
Il m'a alors dit qu'il était écœuré d'avoir entendu un représentant de notre gouvernement dire que maintenant on n'avait plus besoin d'avoir des artisans diplômés. "On n'a jamais réclamé ça !" m'a dit-il ? "Veut-on favoriser du travail aussi mal fait que celui qu'on a devant les yeux ? Est-ce ainsi qu'on va faire "du développement durable" ? " Nos gouvernants pensent-ils que nos métiers c'est de la gnognotte ?" "C'est lamentable" "Comment peut-on en être arrivé là ?"


" La main dans le machin, le machin dans la main, mais jamais le machin dans le machin ".

Vu à la télé le ministre André Santini, ça me rappelle

sa définition du flirt

"La main dans le machin, le machin dans la main, mais jamais le machin dans le machin".

complétons notre exemple des relations amoureuses

aDansSaMainLeMachinDe : femmes >+-> hommes &
aDansSonMachinLaMainDe : femmes >+-> hommes &
/* nous restons dans les bonnes moeurs, nous avons spécifié des fonctions partielles dans les deux sens ! */
aDansSonMachinLeMachinDe : femmes >+-> hommes

DEFINITIONS
flirteAvec == (aDansSaMainLeMachinDe \/ aDansSonMachinLaMainDe) - aDansSonMachinLeMachinD

mardi 9 février 2016

Essai sur l'automatique de Leonardo Torres y Quevedo

http://diccan.com/dicoport/Torres.htm

On trouve des pépites sur le site de Pierre Berger

Le dictionnaire de l'informatique en ligne de Pierre Berger

http://diccan.com/dicoport/AHDico.htm

Ce dictionnaire n'est plus maintenu. Mais il est fort utile à qui s'intéresse à l'histoire de l'informatique. Et pas seulement...

Rappelons aussi son Dictionnaire de l'art digital

http://diccan.com/index.htm

Le pétomane a une descendante

https://www.youtube.com/watch?v=p4MzFRdoLZs

Pour les in cul tes, rappel :

Joseph Pujol

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_P%C3%A9tomane

"Le Pétomane eut un succès immense au tournant des xixe etxxe siècles et il reçut même la visite du Prince de Galles et du docteurFreud qui voulait comprendre « pourquoi les gens riaient ». Les milieux culturels et intellectuels français ont ensuite fait un silence gêné et honteux sur cet artiste étonnant, célébré à l'étranger par plusieurs films, documentaires et biographies, entre autres par le cinéaste italien Pasquale Festa Campanile avec son Il petomane, interprété par Ugo Tognazzi, film jamais diffusé en France."

Le voici sur scène :

https://www.youtube.com/watch?v=8gym81fY460

https://www.youtube.com/watch?v=0rIXipAV6Fs


et voici comment les sorciers s'opposent aux islamistes :

"Je viens vous parler aujourd'hui d'une pratique étrange et qui peut faire sourire même, que pratiquent les Komas péteux.
Il s'agit d'un rite de rébellion "pétomaniaques" chez les tribus Komas. Les tribus Komas viennent du Nigéria et au Cameroun.
Leur histoire commence il y a 200 ans, les Komas du Nord Cameroun se sont réfugiés dans les Monts Alantika pour échapper aux envahisseurs islamiques qui voulaient en faire des esclaves.
Aujourd'hui restaient libre mais ne pouvant pas récupérer leurs terres, ils narguent leurs anciens oppresseurs."

https://www.youtube.com/watch?v=4jN3esqoDJ0

Notre époque hypocrite, qui joue de l'écologie, accuse les vaches. Comme ceux qui après un pet, regardent leur voisin d'un air accusateur.




 
Site Meter